Vol à l’hôpital militaire de Ouakam: Un sergent dérobe des coeurs artificiels et du matériel d’hémodialyse

617
 

Selon le quotidien L’Observateur qui vend la mèche dans sa livraison de ce vendredi, le sergent voleur, a reconnu les faits qui lui sont reprochés.

Préposé à la garde du stock de matériels médicaux, le sous-officier tenait son juteux «business» depuis un an sans être démasqué. Ce qui avait conduit à une rupture de médicaments et de matériels d’hémodialyse.

Placé sous mandat de dépôt, un ordre de poursuite a été décerné par le ministre des Forces Armées contre le sergent qui sera par la suite radié.

Comments are closed.