Trafic de cocaïne : L’Ocrtis arrête 2 Nigérians aux Parcelles Assainies

146

 L’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) a mis fin aux agissements d’un réseau de trafic de drogue.

Selon Igfm, les flics ont procédé le 18 décembre dernier à l’interpellation de deux ressortissants nigérians, avec une importante quantité de drogue

Deux semaines de filature…

Il s’agit du nommé E. C. (né le 05 septembre 1985 à Ogbaro au Nigéria) se disant sans emploi et domicilié aux Parcelles Assainies et de N. W. (né le 22 mai 1976 à Ogbaro), habitant Ouakam.

L’interpellation de ces deux individus a eu lieu au niveau des Parcelles Assainies, après une stratégie bien pensée.

Pour arrêter les deux trafiquants, il a fallu épier pendant une semaine leurs moindres faits et gestes.

Selon toujours Igfm, la marchandise saisie est très importante.

Il s’agit de 102 grammes cocaïne, 2,1 grammes d’héroïne, 18,2 en crack et 335 comprimés non encore identifiés, dont l’unité coûte 5000 F Cfa. Ce qui représente une importante somme d’argent.

Après une analyse poussée en laboratoire, il a été confirmé que les comprimés étaient de la cocaïne.

Déférés le 21 décembre dernier, les deux complices devront patienter pour connaître leur sort.

 

Comments are closed.