Témoignages : Me El Hadji Diouf regrette la disparition de Cheikh Attou Diagne

1 909

L’avocat Me El Hadji Diouf a réagi suite au rappel à Dieu du guide moral du mouvement Hizbut Tarquiya.

« J’ai connu Attou Diagne à l’Université Cheikh Anta Diop alors qu’il logeait au pavillon C et moi au pavillon D. Un talibé mouride engagé qui a consacré sa vie à la dévotion et l’adoration de Serigne Touba ».

Me El Hadji Diouf que ses promotionnaires d’université, appelaient affectueusement Lénine à l’époque, rappelle qu’au moment où les étudiants socialistes, trotskistes et communistes  rivalisaient d’idéologie, le défunt Attou Diagne avait déjà fait son choix pour la pensée mouride.

Il faut souligner que c’était dans un contexte atypique où l’expression des obédiences confrériques n’était pas du tout facile dans l’espace universitaire.

Comments are closed.