Tandem Pape Bouba Diop-Henry Camara : Deux amis que seule la mort pouvait séparer !

211

Je l’ai appelé la semaine passée, je lui ai envoyé un message, il n’a pas répondu. J’ai appelé, il a coupé puis il m’a envoyé un message. On a échangé, mais il me rassurait. Je ne voulais pas lui parler de la maladie directement, mais je lui ai dit que je suis là au cas où il aurait besoin de moi. « Merci bro », c’est le dernier message qu’il m’a envoyé. « Quand j’ai appris sa mort, je me suis enfermé dans ma chambre pour pleurer, nos images défilant dans ma tête » regrette Henry Camara. Je me suis dit : il fallait qu’il me retrouve pour enfin partir. Parce que c’est dans la semaine qu’on s’est parlé qu’il est mort.

Comments are closed.