Solidarité à Adji Sarr: Les associations féminines ont tourné le dos

727

 

Discordance notée

Le soutien à la masseuse Adji Sarr est quasi inexistant au niveau des organisations féminines dont la plupart portent le combat pour la défense des femmes.

Le Réseau Siggil Jiggen, présidé par Safiétou Diop, semble démarqué en parlant d’un “supposé collectif” de femmes qui a pris faits et cause pour l’accusatrice qui se dit victime de viol et de menaces de morts de la part du leader du parti Pastef, Ousmane Sonko.

La position du « supposé collectif »

Ledit réseau a tenu à d’aiileurs tenu à en informer l’opinion. « Ces 18 organisations ne sont en aucun cas concernées ni de près ou de loin par ce communiqué qui n’engage que ses auteurs”.

Cependant, des femmes regroupées pour la promotion et la protection des droits des femmes et des filles, dit s’inquiéter du sort de Adji Sarr.

 

Comments are closed.