Situation économique au Sénégal: Les cadres de PASTEF contre les mesures de Macky Sall

41

Les cadres du Pastef étaient en conférence de presse ce dimanche pour se prononcer sur la situation économique difficile que traverse le Sénégal depuis plusieurs mois. Cheikh Fatma Diop et ses camarades ont brûlé les mesures annoncées par le Président Macky Sall qu’ils jugent inutiles et dressé une batterie de propositions pour relever l’économie du pays. Et en premier lieu, les cadres du parti dirigé par Ousmane Sonko demandent, à court terme, la suppressions d’institutions comme le HCCT qu’ils jugent budgétivores.

« Réduire les dépenses superflues budgétisées sans aucun impact sur la vie des sénégalais pour les réorienter sur des subventions ciblées. Ainsi, les institutions et organes comme le HCCT, le CESE, certaines agences. Utiliser l’économie réalisée par la suppression des institutions budgétivores pour subventionner davantage les produits de première nécessité », proposent-ils d’emblée.

Ensuite, ils suggèrent de « mettre en place un fond de financement des Petites et Moyennes Industries avec le concours des importateurs pour booster la production locale; Investir sur la chaine de valeur de nos produits locaux pour améliorer leur transformation, leur conservation, et leur distribution; Doter d’assez de moyens humains, logistiques et financiers les services en charge du commerce intérieur pour une définition pertinente des prix adéquat et pour leur contrôle; Sanctionner pénalement toute forme d’escroquerie sur les prix arrêtés d’un commun accord avec les acteurs »

Comme « Solutions structurelles à long terme », Pastef propose « d’élever au rang de priorité, l’élaboration de politiques publiques à même d’assurer au pays une sécurité alimentaire à travers une agriculture et une industrie de transformation performantes ; Inverser la trajectoire de développement : développer davantage le secteur primaire et celui secondaire ; Réinvestir une partie importante du profit tiré du secteur tertiaire dans le secteur secondaire ; Renforcer la capacité productive et la productivité dans le secteur primaire ; Développer une agriculture diversifiée et durable ; Favoriser l’industrialisation dans le milieu urbain et dans le milieu rural ».

Comments are closed.