Rencontre Sonko – Macky : Pastef décline la main tendue

152

A propos d’une seconde rencontre entre le chef de l’Etat Macky Sall et Ousmane Sonko, le Pastef dit non. Du moins pour l’instant, selon Birame Soulèye Diop, administrateur général de Pastef et inspecteur général des impôts.

«Il ( Sonko) n’était pas chaud lors de sa première rencontre avec Macky sall mais, ce sont les militants de la base qui ont décidé qu’il devait répondre.

On a fait une consultation de l’ensemble de nos membres, ils ont dit qu’il fallait qu’il y aille. Il y a été parce que ça été une décision du parti.

Cela veut dire que Ousmane Sonko n’est pas le propriétaire du parti. C’est le parti qui décide librement et Ousmane Sonko s’exécute », signale d’emblée l’invité du Grand jury du dimanche, ce 6 décembre, sur Iradio/Itv

A en croire l’administrateur général du Pastef, « Macky Sall se vante d’avoir le meilleur système de résilience à la Covid-19 aujourd’hui pourquoi on craint une deuxième vague? ».

Au-delà de la Covid, dit-il, le système sanitaire est totalement en bas parce que on n’a rien du tout. Selon Birame Soulèye Diop, aujourd’hui le PSE est un échec patent. Il n’y a plus à répondre parce que tout ce qui devait être dit a été dit en terme de résilience économique, de création d’emploi, de sauvegarde d’emplois, de diminution d’impôt et rien n’a changé.

Macky Sall continue à faire son mercato politique et c’est ce qui l’intéresse. Il n’a qu’à continuer. Il n’a qu’à gouverner et servir les Sénégalais. Il est libre de faire le recrutement politique », a-t-il martelé

Tout en précisant que le Pastef ne se sent affaibli par la recomposition politique plus exactement les retrouvailles entre le patron de Rewmi Idrissa Seck et Macky Sall.

Comments are closed.