Proximité Mimi Touré -Serigne Bassirou Gueye : Le procureur de la République voulait rompre les amarres depuis longtemps

108

L’envie pour le procureur de la République de rompre les amarres ne date pas de la récente défenestration de Mimi Touré, ex présidente du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE).

Selon des informations recueillies il y’a quelques mois, Serigne Bassirou Gueye « en avait marre de continuer à gérer certains dossiers ». Une position que lui seul peut défendre d’ailleurs en toute connaissance de cause.

A l’époque, les mêmes informations avaient laissé croire que c’est le magistrat
Moustapha Ka, directeur des Droits de l’homme qui était pressenti pour le remplacer comme chef du parquet.

Mais ce dernier qui ne semblerait pas intéressé par le poste, avait décliné l’offre avant de se fendre par une déclaration de rupture à propos du dossier Karim Wade. Une posture qui lui avait valu une demande d’explication de la part du ministre de la Justice.

Pour ne pas remplacer Serigne Bassirou Gueye, le magistrat Moustapha Ka avait soutenu que : « l’Etat du Sénégal s’est engagé à réhabiliter Karim Wade après son procès devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) ».

Mamadou Sall

Comments are closed.