Prévention routière: L’ANASER en tournée de sensibilisation

83
L’Agence nationale de Sécurité routière a tenu un Comité régional de Développement (CRD) à la Gouvernance de Ziguinchor ce vendredi 25 courant et présidé par l’Adjoint du Gouverneur de région charge du développement M.Djibril Diongue.
En effet,  cette activité entre dans le cadre de la sensibilisation des acteurs et usagers à la sécurité routière à l’échelle nationale après Kolda et Sédhiou.
Étant donné que la sécurité des transports routiers est et reste une préoccupation essentielle des pouvoirs publics,au regard de la récurrence des accidents ainsi que des drames humains et sociaux qu’ils engendrent.
De même, les dépenses onéreuses supportées par les collectivités , en particulier l’Etat, dans la prise en charge médicale des victimes constituent un enjeu économique majeur dans la mise en oeuvre des politiques publiques.
C’est dans cet esprit que la création de l’ ANASER (Agence nationale de sécurité routière) par décret n° 2021-1507 du 16 novembre 2021 matérialise la volonté de l’Etat du Sénégal de poursuivre les actions visant à atteindre les Objectifs de développement durable( ODD) des Nations Unies relatifs à la sécurité routière et de s’aligner aux directives communautaires.
C’est pourquoi dans ce CRD de Ziguinchor, la cible qui a surtout caractérisée les débats, c’est celle des conducteurs de motos Jakarta étiquettée d’être à l’origine de beaucoup d’accidents de la route surtout au niveau de Ziguinchor sur  le Boulevard des 54m par exemple, route reconnue par l’assistance comme très accidentogène au grand dam des usagers de la route en général et des Ziguinchorois en particulier.
Partant de ce constat,de fortes recommandations ont été formulées par le Gouverneur Adjoint au développement M.Diongue pour mettre fin ou endiguer ce fléau en préconisant aux conducteurs de rouler à 30 km/h pour ainsi mettre en exergue le leitmotiv de l’ANASER.
Ce CRD a été également le lieu choisi pour renseigner sur les véritables missions de l’ANASER dont :
– La gestion de la sécurité routière ainsi que la coordination de toutes les activités y relatives.
De manière spécifique , elle est chargée de:
– Élaborer et mettre en oeuvre une stratégie nationale de sécurité routière et de plan d’actions y relatifs;
– Assurer la coordination de la mise en oeuvre des programmes et autres mesures de gestion des activités relatives à la sécurité routière;
-Elaborer et mettre en oeuvre des programmes de promotion de la sécurité routière en rapport avec les autorités publiques, les collectivités, le secteur privé;
– Veiller à la mise en place d’un schéma harmonisé de gestion de la sécurité routière;
– Assister les collectivités territoriales dans la définition de programmes locaux de sécurité routière ;
– Assurer des activités de contrexpertise en matière de visites techniques de véhicules automobiles.
Il faut dire que Ziguinchor constitue donc la dernière étape de ce périple de l »Agence nationale de sécurité routière dans la région naturelle de Casamance après donc Sédhiou et Kolda.
Espérons que ces CRD au niveau national feront tilt dans la conscience collective des usagers de la route au grand bonheur des populations sénégalaises en general et locales en particulier.
Oumar Jean DIATTA (Ziguinchor)

Comments are closed.