Outrage, menaces de mort et injures: Nitdoff placé sous mandat de dépôt

27

Arrêté pour des chefs d’accusation « de menaces de mort, injures publics et d’outrage à magistrats », le rappeur Mor Talla Gueye a été placé sous mandat de dépôt ce mardi par le Doyen des juges, Oumar Maham Diallo.

Selon son avocat Me Khoureyssi Ba, Nitdoff est « inculpé par M. Maham Diallo pour diffusion de fausses nouvelles, outrage aux magistrats, menaces de mort sur les autorités judiciaires (articles 194 et s. 255, 290 du Code Pénal), et a été placé sous mandat de dépôt ».

A l’origine de son arrestation, le rappeur avait fait un live incendiaire sur Facebook à travers lequel il avait proféré des injures contre le régime actuel et les autorités judiciaires qu’il accuse d’être le bras armé de Macky Sall. Il s’était ensuite excusé sur le même réseau social à travers un message avant d’être cueilli par la police quelques jours plus tard.

Evoquant le dossier Adji Sarr-Ousmane Sonko, il avait insulté les autorités de ce pays les accusant de « mafioso », avant d’être arrêté par la Sûreté urbaine de Dakar, et acheminé au commissariat central.
Très engagé aux côtés du leader de Pastef, le rappeur semblait garder une dent contre les pouvoirs publics surtout lorsque son concert annuel dénommé « Show of year » qui devait se tenir au stade Iba Mar Diop, a été interdit pour raison de sécurité par le préfet de Dakar.

Comments are closed.