ONU: Les reproches du PM Malien à la Cedeao, la Côte d’Ivoire et la France (Vidéo)

50

Ce samedi 24 septembre, le Premier ministre malien a prononcé un discours très offensif à la tribune des Nations unies. Ses principales cibles : Paris, mais aussi les présidents ivoirien, nigérien et bissau-guinéen.

 

Le colonel Abdoulaye Maïga, Premier ministre par intérim du Mali, s’en est violemment pris samedi à la tribune de l’ONU au gouvernement français, qu’il a qualifié de « junte », ainsi qu’à plusieurs responsables africains et au secrétaire général de l’ONU. Évoquant le retrait des militaires français de la force Barkhane du Mali, il a estimé lors de son discours à l’Assemblée générale des Nations unies que le Mali avait été « poignardé dans le dos par les autorités françaises ».

« Les autorités françaises, profondément anti-françaises pour avoir renié les valeurs morales universelles et trahi le lourd héritage humaniste des philosophes des lumières, se sont transformées en une junte au service de l’obscurantisme », a déclaré, trois fois, le colonel Maïga désigné Premier ministre par intérim en août par le chef de la junte malienne, le colonel Assimi Goïta. Accusant la France de « pratique néocoloniale, condescendante, paternaliste et revancharde », il a en revanche salué « les relations de coopération exemplaire et fructueuse entre le Mali et la Russie ».

Regardez !

Comments are closed.