Moustapha Diakhaté sur l’affaire Lamine Diack : “Le combat pour que Lamine Diack nous revienne vient de commencer”.

122

Un combat de tous

Pour lui, “le combat vient de commencer. Lamine Diack ne doit pas rester en France. On doit tout faire pour le ramener au Sénégal. Si Lamine était un fils de l’Amérique, il ne sera jamais jugé en France. Alors, le Sénégal aussi doit agir pour faire revenir Diack parmi nous en chair, en os et en bonne santé“, a-t-il dit sous la colère.

La France a tord, le Sénégal sous le silence

Moustapha Diakhaté accuse la France. “La France n’a pas d’amis. Elle a des intérêts et elle a aussi des intérêts au Sénégal. Donc, il faut miser sur ça et le mettre sur la table“, renseigne Moustapha Diakhaté.

Invitation

Il appelle les Sénégalais à se mobiliser pour soutenir le président Diack.

Rappel

Lamine Diack, ancien président de l’IAAF, écope de 4 ans dont 2 ans assortis de sursis et d’une amende de 500 mille euros.

Vidéo: 

Senego.com

Comments are closed.