Mort en couches de Doura Diallo: Les 3 agents de santé libérés provisoirement

33

Du nouveau dans l’affaire Mamy Doura Diallo, du nom de cette dame décédée en même temps que son bébé après une césarienne ratée dans une case de santé à Kédougou.

Le juge d’instruction en charge du dossier a entendu les trois (3) agents mis en cause dans la mort atroce de Mamay Doura Diallo et de son bébé. A l’issue de leur audition ce lundi, ils ont été placés sous contrôle judiciaire.

À charge pour eux de se présenter tous les 21 jours au cabinet du juge d’instruction pour émarger. Cependant, les charges retenues contre eux, notamment « homicide volontaire sur le bébé et homicide involontaire sur la maman » restent constantes en attendant la tenue de leur procès.

Une décision saluée par le syndicat de santé SAMES qui maintient toutefois son mot d’ordre de grève de 48 heures au plan départemental et national.

Comments are closed.