Mission de la CREI : Que sont devenues les 25 personnalités ciblées pour la reddition des comptes?

146

C’est à se demander l’utilité de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). L’interrogation vient de la Rfm qui revient sur les traces des dossiers concernant 25 personnalités initialement ciblées au lendemain de l’élection du président Macky Sall en 2012. 

À part Karim Wade et Taïbou Ndiaye, 23 autres autres dossiers continuent de dormir dans les tiroirs. La fausse note dans l’esprit de la bonne gouvernance tant vantée par l’actuel régime apparaît cependant comme un frein.

Mais la Rfm note que « 3 dossiers dont celui de l’ancien ministre de l’intérieur libéral Ousmane Ngom, sont actuellement bouclés ». Quid de son rapprochement au camp de la majorité?

En tout état de cause, 8 autres dossiers seraient au stade d’enquête préliminaire et concerneraient Lamine Faye, le garde du corps du président Abdoulaye Wade, l’ancien ministre des Affaires étrangères Madické Niang, l’ancien ministre des Finances Abdoulaye Diop, et Farba Senghor entres autres personnalités.

L’on signale également que des dossiers de notaires et de hauts fonctionnaires de l’état sont entrain de moisir dans les tiroirs.

Mamadou Sall 

Comments are closed.