Migrants en souffrance: Horizon Sans Frontière fait appel au leadership du Roi Mohamed VI

59

Attendu au Sénégal pour une visite de 3 jours, Boubacar Sèye, représentant en Afrique de l’Ong Horizon Sans Frontière a interpellé le Roi du Maroc Mohammed VI, sur la situation de cette jeunesse en souffrance dans le désert et l’appelle au secours. 

Ils seraient presque mille (1000) subsahariens, candidats à l’émigration clandestine, expulsés par la police Algérienne vers la frontière avec le Niger, abandonnés au milieu du désert, ils doivent parcourir des kilomètres pour rejoindre la localité d’Assamaka.

D’après les informations parvenues à Horizon Sans Frontières, « il s’agit entre autres de 41 Sénégalais, 365 Guinéens, 301 Maliens, 34 Béninois, 30 Gambiens, 12 Camerounais qui sont dans une situation d’extrême urgence à Assamaka ». C’est pour cette raison qu’Horizon Sans Frontières, organisation de défense des migrants, a fait appel au leadership naturel du roi Mohammed VI, en visite au Sénégal, pour lancer l’initiative africaine sur les migrations internationales pour une meilleure prise en charge de la cette jeunesse en quête d’un avenir plus digne.

Le Roi Mohammed VI, espoir de la jeunesse Africaine !

Selon Boubacar Sèye « le Maroc est une terre d’accueil et de transit pour des milliers de jeunes africains de par sa position géostratégique au niveau de la Méditerranée occidentale ». Il affirme également qu’au chapitre des migrations internationales, « le Roi Mohammed VI incarne l’image du leader africain capable de redonner l’espoir à la jeunesse, cette richesse qui se tue en méditerranée et dans le désert. En termes de gouvernance globale, en ce contexte géographique très tendu et marqué par la gestion scandaleuse du triptyque Immigration-Paix –Sécurité, sa majesté est incontestablement l’homme de la situation pour une Afrique unie face aux défis de la mondialisation ».

Par ses multiples gestes et initiatives en faveur du développement humain durable, l’Ong Sans Frontière s’attend à ce qu’il annonce de nouvelles perspectives africaines pour une harmonisation des positions migratoires en vue d’une architecture de paix et de sécurité entre les peuples.

 

Comments are closed.