Meurtre à Grand Yoff: Patrice Gomis a décliné l’identité de ses agresseurs avant de rendre l’âme

312

S’il savait que son choix de ne pas consommer d’alcool le ferait passer de vie à trépas, le jeune Patrice Gomis n’allait jamais sortir pour participer à la soirée d’anniversaire de deux Dj au Caedas, complexe de jeunes à Grand-Yoff. Acculé par ses deux bourreaux qui voulaient en faire un adepte de Bacchus, Patrice Gomis sera sauvagement lacéré par l’un de ses deux amis, dans la nuit du samedi au dimanche passée.

Sur son lit d’hôpital en train d’agoniser, il a réussi à raconter sa mésaventure et donner les noms de ses bourreaux avant de rendre l’âme. Les deux jeunes sont activement recherchés par la police de Grand-Yoff.

Tout a bien commencé quand Patrice Gomis, vendeur au marché de Grand-Yoff et âgé d’à peine 20 ans, se trémoussait tranquillement sur la piste de danse avec sa compagne. Selon Patrice Gomis, deux de ses connaissances l’ont abordé durant la soirée et lui ont intimé l’ordre de consommer de l’alcool. Ce que le jeune Patrice Gomis a refusé de faire, préférant passer une soirée tranquille. Il s’ensuivit une dispute très musclée sur la piste de danse. Préférant ne pas envenimer les choses, Patrice s’écarte avec sa copine, mais c’était sans compter avec la détermination de ses protagonistes.
Une fois la soirée terminée, Patrice Gomis souligne qu’il sera abordé une nouvelle fois par ses deux bourreaux qui voulaient en découdre coûte que coûte avec lui. «Ils se sont jetés sur moi et on s’est battu…», raconte Patrice Gomis aux policiers du commissariat de Grand-Yoff. Poursuivant son récit, il souligne que durant la bagarre, un de ses bourreaux a cassé une bouteille et avec le tesson lui a lacéré les veines des deux bras.
Affalé et voyant ses deux bourreaux prendre la poudre d’escampette après leur sale besogne, Patrice Gomis sera transporté par les sapeurs-pompiers à l’hôpital CTO et c’est là que les policiers de Grand-Yoff le trouveront sur son lit d’hôpital où il vivra ses derniers moments. En attendant, les deux présumés coupables mis en cause sont activement recherchés. Mais les jeunes de Grand-Yoff qui ont appris la mort du jeune Patrice Mendy ont décidé de collaborer avec la police afin que justice se fasse.

Comments are closed.