Meurtre à Grand-Yoff en 2016 : Fin de cavale pour Laye Sy après 5 ans de recherches

132
Le mardi 27 septembre 2016, s’était produit un drame à la Cité Scat-Urbam (Grand-Yoff Extension). Ousseynou Gueye, fils d’une responsable de l’Alliance pour la République (Apr) de Grand-Yoff, venait d’être mortellement poignardé par des agresseurs.

Quelques temps après, deux des présumés agresseurs que sont Amath Ndiaye et Mohamed Sané alias Nice, ont été cueillis par la police.

Après l’ouverture d’une information judiciaire, le dossier a atterri sur la table du juge du 7e Cabinet d’instruction du Tribunal de grande instance de Dakar.

Le magistrat Ababacar Faye hérite de l’affaire et se rend compte que c’est celui de Laye Sy qui revenait constamment au cours des auditions.

En effet, le mis en cause avait été dénoncé  par ses deux complices, comme étant celui qui a asséné le coup mortel au défunt Ousseynou Gueye. 

 

Le juge confie la suite de l’enquête aux limiers de la sureté urbaine de Dakar, aux fins de procéder à l’interpellation de Laye Sy, en cavale et qui se trouve être le chef de gang.

Domicilié à Grand-Yoff, Laye Sy parviendra à passer pendant des années entre les mailles de la police. Mais finira par tomber.

 

Comments are closed.