Malgré la menace de dissolution : Pastef poursuit sa campagne de levée de fonds

139

Le parti Pastef continue de plus belle dans sa campagne de levée de fonds, en dépit des menaces de dissolution brandies par le ministre de l’intérieur Antoine Diome.  Une opération de collecte qui lui a déjà rapporté, 125 millions de F Cfa  en 8 heures de temps.

Le même jour, le ministre de l’intérieur, avait publié un communiqué libellé comme suit : « Tout parti politique qui reçoit des subsides de l’étranger ou d’étrangers établis au Sénégal s’expose à la dissolution ». Mais les partisans d’Ousmane Sonko avaient opposé que leur argent proviendrait de leurs militants et responsables établis dans le pays et à l’étranger.

D’ailleurs, Ousmane Sonko a même déposé ses comptes au ministère de l’intérieur pour en certifier la véracité et la transparence.

Malgré tout le bruit soulevé par cette levée de fonds, le Pastef continue  sa campagne.

Et en plus des 125 millions F Cfa déjà collectés et toujours sources de polémiques, le parti a encore reçu la promesse de 80 millions F Cfa additionnels.

Autant dire que Sonko et Cie restent imperturbables et n’entendent pas céder aux menaces du ministre de l’intérieur. En effet, les Patriotes considèrent qu’ils  sont en règle par rapport au système de financement des partis politiques.

 

Comments are closed.