Lynché sur les réseaux sociaux: Macky Sall agite l’idée d’une régulation

149

La qualité des programmes diffusés sur les radios et les télévisions préoccupe le Chef de l’Etat, qui a indiqué en Conseil des ministres, hier que ces contenus doivent renforcer la paix sociale, la cohésion nationale, l’autorité de l’Etat et les intérêts du Sénégal.

En ce qui concerne les dérives notées dans les réseaux sociaux, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à mettre en place un dispositif de régulation et d’encadrement.

Il est vrai que les réseaux sociaux dérangent au plus haut niveau mais sa spécificité est qu’ils livrent l’information en temps réel même s’ils n’existent  que par l’Internet.

Le monde des affaires se développe en mode réseau grâce à la vitesse de communication, aux informations et au contact direct avec les clients et /ou internautes.

L’utilisation des réseaux sociaux est devenue un outil indispensable à la digitalisation des entreprises mais aussi des activités de tous les utilisateurs de cette trouvaille numérique.

Toutefois, on note des dérives qui peuvent causer des dommages collatéraux dans notre pays.

En tous les cas avec les réseaux sociaux, tout est étalé sur la place publique, cette option comporte des avantages mais aussi des risques. C’est en cela qu’ils dérangent au plus niveau, notamment au Sénégal.

 

Comments are closed.