Le cas Sonko: Quel combat pour le bois sacré de la Casamance?

1 327

D’après les informations parvenues à MidiActu, la communauté Casamançaise suit de très près l’évolution de ce qu’il est convenu d’appeler « l’affaire Sonko ».

Comme la plupart des Sénégalais d’ici et de la diaspora, les accusations portées contre le leader du parti Pastef sont d’office rangées  dans le compte d’une cabale.

Un grand complot contre un teigneux adversaire politique qu’il faut absolument liquider avant l’échéance électorale 2024.

Toutefois, la Casamance promet de se faire entendre sur ce cas précis où le nom de son fils a été trempé dans une sordide histoire de « viols et menaces de mort » contre une masseuse.

Selon les partisans d’Ousmane Sonko vivant en Casamance « les déclarations de la propriétaire du salon Sweet Beauté, qui a blanchi Sonko et celle de son grand frère qui a parlé de 40 millions F Cfa pour corrompre sa soeur, suffisent pour que notre fils soit en paix »

Comments are closed.