La candidature de Sonko déclarée: Lat Diop exprime sa peur via Taxawu Touba et le MCS

256

Faisant le bilan des élections législatives à Touba, Taxawu Touba et le MCS, qui ont soutenu la coalition présidentielle revendiquent déjà les 17 000 voix qui représentent la marge de progression de Benno entre les locales et les législatives. Ce qui est faux, encore que l’inter coalition Wallu-Yewwi a encore fait la razzia à Touba devenu une chasse gardée de l’opposition.

 

Serigne Mbacké Sylla et Khadim Fall assurent que leur présence a permis de limiter les dégâts non sans tirer le chapeau à leur collaborateur principal Lat Diop que l’opposant Ousmane Sonko a déjà traité de « voleur », avant de lui promettre la reddition des comptes.

Selon ces deux mousquetaires sans base politique, les belles réalisations du Président Macky Sall dans la cité religieuse n’ont pas suffi à faire la différence lors des élections à cause de l’inertie politique des responsables locaux de l’Apr. Mais il s’agit surtout d’un mépris de Touba envers le chef de l’Etat qui prend nos guides religieux comme des « citoyens ordinaires ».

Abordant la question de la présidentielle de 2024, Serigne Mbacké Sylla a véhiculé le message frileux de son mentor Lat Diop. Il invite ainsi les Sénégalais qui sont prêts à sanctionner Macky Sall à nouveau, à exiger d’Ousmane Sonko qu’il vide le dossier de complot qui l’oppose à Adji Sarr avant de postuler à un poste de responsabilité aussi important.Pourtant la candidature du leader de Pastef n’a jamais été invalidée ni aux locales encore moins aux législatives.

C’est pourquoi, il est facile de comprendre la peur qui habite le DG de la Lonase en ce moment, et qui a fait parler ses ouailles.

 

Comments are closed.