Fuite sur les avoirs d’Idrissa Seck : Moustapha Diakhaté met l’Ofnac devant ses responsabilités

219
Selon l’ancien parlementaire « la publication de la déclaration de patrimoine du Président du CESE est une violation de la Loi ».

 

Moustapha Diakhaté a rappelé par la suite que « Le processus de la déclaration de patrimoine revêt un caractère confidentiel. Toute personne concourant à sa mise en oeuvre est astreinte au secret professionnel. Tout manquement au caractère confidentiel de la déclaration de patrimoine, par divulgation ou publication quelconque, ou à la sincérité de son contenu, sera puni des peines prévues par les lois en vigueur ».

« Les responsables de l’Ofnac doivent saisir les autorités judiciaires pour identifier les auteurs de la fuite dans la presse, de la déclaration de patrimoine de Monsieur Idrissa Seck » termine-t-il son texte publié sur Facebook.

Comments are closed.