Fuite autour du patrimoine de Idy : L’Ofnac apporte sa part de vérité

170

L’Office national de lutte contre la Fraude et la Corruption (Ofnac) n’est en rien responsable des informations parues dans la presse et relatives à la déclaration de patrimoine du président du Conseil économique social et environnemental, Idrissa Seck.

C’est en substance le contenu du communiqué de l’institution dirigée par Seynabou Ndiaye Diakhaté.

« L’Office national de lutte contre la Fraude et la Corruption tient à souligner que les déclarations de patrimoine sont traitées dans le respect de la stricte confidentialité qui les caractérise », indique le document.

D’après l’Ofnac, les personnes chargées de recevoir les déclarations de patrimoine et celles chargées de la conservation sont toutes assermentées. Autrement, il est clair dans leur tête que le caractère confidentiel des déclarations ne saurait être violé.

« En conséquence, l’OFNAC tient à préciser que les informations dont il est fait état dans ledit article n’engagent que leurs auteurs et ne sauraient émaner de ses services », martèle l’Ofnac.

Comments are closed.