Fausse « force spéciale »: Pape Mamadou Seck s’en prend aux gendarmes et à la presse

37

Pape Mamadou Seck a été présenté hier, mercredi, aux enquêteurs chargés de faire la lumière sur les conditions de son évasion. Selon L’observateur de ce jeudi, l’audition était mouvementée.

D’après le journal, le membre présumé de la «Force spéciale» a laissé éclater sa colère contre les gendarmes, qui ont mis fin à sa cavale. Il leur reproche d’avoir amplifié son arrestation et publié sa photo où il apparaît menotté.

Son avocat annonce d’ailleurs, selon L’Observateur, une plainte contre les sites internet qui ont montré le mis en cause menotté de dos.

Pape Mamadou Seck a été arrêté dimanche dernier à Darou Karim après quinze jours de cavale suite à son évasion du Pavillon spécial de l’hôpital Aristide Le Dantec.

Il a été retrouvé en compagnie d’une dame présentée comme sa petite-amie, et d’une troisième personne qui serait son marabout et hébergeur.

Comments are closed.