Excès de peine : FRAPP demande la libération d’Assane Diouf

172

Le mouvement FRAPP France Dégage exige l’élargissement de prison pour Assane Diouf. Il a arrêté au mois de juin dernier, et condamné à une peine de 3 mois pour injures contre le président de la République. Celui que bon nombre d’observateurs ont surnommé l’ « insulteur public » coupit en prison depuis lors. Suffisant pour que l’activiste Guy Marius Sagna montre au créneau pour réclamer sa libération immédiate. Après avoir regretté les insultes proférées contre le chef de l’état, le leader de FRAPP rappelle que  » le cas Assane Diouf relève d’un flagrant délit qu’il fallait juger dans la même semaine. Et qu’il doit être élargi au terme de sa peine d’emprisonnement ». Face au maintien d’Assane Diouf dans les liens de la détention, Guy Marius Sagna considère que l’État du Sénégal s’illustre davantage dans un « recul démocratique » manifeste.

Mamadou Sall

Comments are closed.