Drame de l’émigration clandestine : Horizon Sans Frontières rectifie le ministre de l’intérieur

127

« L’État n’est pas là à compter les morts dans l’émigration clandestine ». C’est la position toute tranchée du nouveau ministre de l’intérieur Antoine Félix Diome en réponse à une question qui lui était posée par un confrère lors de la conférence de presse tenue par certains membres du gouvernement.

Mais la réaction de l’expert en migration Boubacar Ba est toute autre. Le patron de l’ONG Horizon Sans Frontières au Sénégal et en Afrique qui s’exprimait à travers les ondes de la Rfm, pense qu’il faut absolument identifier les migrants Sénégalais qui ont péri dans l’océan et les compter.

Il estime d’ailleurs que le ministre Espagnol des Affaires étrangères a déjà montré la voie au ministre de l’intérieur en disant la vérité sur le nombre de migrants Sénégalais retenus aux îles canaries.

Comments are closed.