Dossier Kaliphone: Pas de liberté provisoire, le procès renvoyé au 6 octobre

54
L’insulteur du président Macky Sall, Kaliphone devenu un allié du palais, va devoir prendre son mal en patience. En effet, son procès a été renvoyé au 6 octobre prochain.
Selon des informations parvenues à MidiActu, la demande de liberté provisoire introduite par ses avocats, a été systématiquement rejetée. Cependant, le motif du renvoi serait la non comparution de la partie civile, Adja Thiaré Diaw, qui serait malade et hospitalisée, d’après les révélations de son avocat-conseil.
 
A rappeler que Kaliphone Sall, ex insulteur du chef de l’Etat, a été placé en garde à vue suite à une plainte d’une jeune fille, Adji Thiaré Diaw, pour viol, coups et blessures volontaires. Mais seul le délit de coups et blessures volontaires a été retenu contre lui.

Comments are closed.