Défection dans les rangs de l’UCS: Taïbou Diédhiou claque la porte et crée son mouvement

188
Par le truchement d’un point de presse, dans un hôtel de la place, au lendemain des élections du Haut Conseil des Collectivités territoriales (H.C.C.T), M. Taibou Diédhiou, accompagné de ses amis, parents et sympathisants acquis à sa cause et avec qui il partage le même projet politique, s’est fait le devoir de décliner les motivations profondes de son départ de son ancienne formation politique à savoir l’Union des Centristes du Sénégal (U.C.S).

 

En portant sur les fonts baptismaux son propre Mouvement politique dénommé « Déclic Républicain AND JOOBO » pour selon lui  » soutenir les actions du Président de la République, son Excellence, le Président Macky afin de lui permettre de réaliser les nobles ambitions qu’il nourrit pour le développement économique et social de notre cher Sénégal », se justifie t-il.
Mais ,dans le même ordre d’idées, tient -il à préciser, la mise en place de cedit mouvement intervient dans un contexte politique assez particulier car , selon lui,  » nous venons, en effet de vivre deux élections : les locales de janvier 2022 et les législatives de juillet 2022, toutes deux sanctionnées par la défaite de la mouvance présidentielle, la Coalition Benno Bokk Yakaar dans la région de Ziguinchor », ajoute t-il.
C’est dire donc, selon le désormais ex-coordonnateur communal de BBY à Ziguinchor, qu » « une telle situation exige de chacun de nous, acteurs politiques, une introspection pour assumer notre part de responsabilité dans ces défaites et jeter les bases pour la remobilisation des militants afin de faire cap sur 2024 », renchérit t-il.
Donc, dira t-il,  » dans ce processus d’évaluation, nous voudrions d’abord et avant tout remercier le Président de l’U.C.S, Monsieur Abdoulaye Baldé, avec qui nous avons cheminé pendant 16 bonnes années, années au cours desquelles nous avons tenté, autant que faire se peut, de lui apporter notre soutien loyal et indéfectible dans la gestion du parti au niveau local et plus précisément dans la commune de Ziguinchor », se veut -il clair, battant ainsi en brèche les allégations et rumeurs faisant état d’une quelconque frustration suite à  sa non -désignation pour siéger au H.C.CT et le fait d’avoir reçu des millions de la part de Doudou Kâ.
Pour Taibou Diédhiou,  » la décision que nous avons prise aujourd’hui ne provient guère d’une quelconque frustration. Seulement, il arrive des moments où nous devons prendre nos responsabilités face à l’histoire. Nous en avons la légitimité historique et politique eu égard à notre parcours dans le mouvement associatif et dans l’arène politique », martèle t-il.
C’est la raison pour laquelle, selon l’ex -adjoint au Maire d’Abdoulaye Baldé et actuel conseiller municipal à la Mairie de Ziguinchor que dirige M.Ousmane Sonko,   » ce projet que nous comptons réaliser au bénéfice exclusif des populations de la région de Ziguinchor s’identifie dans une large mesure à celui d’autres fils de la Casamance qui sont en train de faire un excellent travail dans la Casamance naturelle et dans le reste du Sénégal », renseigne t-il avec enthousiasme et optimisme.
C’est pourquoi, reste t-il convaincu que,  » le Sénégal a besoin de leaders jeunes qui s’investissent au quotidien pour la prise en charge réelle des préoccupations de leurs concitoyens. Par ailleurs, l’heure du renouvellement générationnel pour le changement du personnel politique a sonné », déclare t-il.
Et pour ce faire donc, de l’avis de M.Taibou Diédhiou,  » ce renouvellement dont il est question passera inéluctablement par la responsabilisation des leaders politiques jeunes qui seront les ponts entre l’ancienne et la nouvelle génération », suggère t-il.
Dans cet élan,  » nous tendons la main à tous les fils et filles du pays et de la diaspora pour œuvrer ensemble au développement de nos terroirs qui est une ambition que nous avons tous en commun », conclut-il.
À la lumière ce qui précède, des interrogations s’imposent :
Pourquoi,  M. Taibou Diédhiou, après 16 ans de compagnonage ponctué par une légendaire complicité et d’avantages obtenus de son mentor M.Abdoulaye  Baldé, décide t-il sans bisbilles ou contentieux » certains » avec ce dernier,  de lui tourner le dos pour faire cavalier seul, prenant ainsi, selon lui, son destin (politique) en main quand bien même ce projet était en gestation depuis des années ?
Le timing choisi pour le faire est -il opportun et dénué de tout soupçon ?
Malgré les justifications apportées au cours de ce point de presse concernant sa supposée frustration et ses accointances avec Doudou Kâ qui lui aurait remis des millions,  Taibou Diédhiou évoluera t-il sous quelle bannière donc  dans son soutien à Son Excellence M.Macky Sall en fixant le cap sur 2024?
Ce faisant, ne confirme t-il pas cette large vague de suspicions des Sénégalais sur les velléités de Macky Sall de briguer un troisième mandat ?
Avec qui va t-il cheminer  alors avec son mouvement politique « Déclic Républicain AND JOOBO  » en tendant ainsi la main à tous les fils et filles du pays comme il le prône ?
Autant d’interrogations qui trouveront certainement leurs réponses dans l’évolution des prochains événements politiques d’ici 2024.
Oumar Jean DIATTA (Ziguinchor).

Comments are closed.