Décret de répartition des services de l’État: Macky s’accapare de l’IGE, l’OFNAC, l’ARCOP, des RG et directions clés

144

Le président de la République, Macky Sall, a signé le 17 septembre le décret numéro 2022, 1777 portant répartition des Services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique. Ce après la nomination du Premier ministre Amadou Ba.

 

La répartition faite montre qu’un lot important de services et cabinets clés comme Inspection générale d’Etat (IGE), l’Office national de lutte contre la Fraude et la corruption (OFNAC), le COS-PETROGAZ, les Renseignements généraux, le Conseil national de sécurité, Bureau opérationnel de Suivi du PSE et Fonds de soutien au Suivi du PSE. A ces services, il faut ajouter les 23 autres rattachés au Secrétariat général de la Présidence de la République comme l’Autorité de régulation de la Commande publique (ARCOP) qui a remplaceé l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), depuis le 23 mars 2022.

La Primature, en plus du Cabinet du Premier ministre et Secrétariat général du Gouvernement, va hériter de l’Ecole nationale d’Administration et du Millenium Chalenge Account Sénégal (MCA-Sénégal II). Les autres services sont répartis entre les 38 différents ministères nommés samedi dernier.

L’Article 4 dudit décret de répartition souligne que le décret 2020-2100 du 1er novembre 2020 portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République, le Secrétariat général du Gouvernement et les ministères est abrogé.

Comments are closed.