Conseil des ministres: Le communiqué du mercredi 26 octobre

56

Le Conseil des ministres s’est tenu le mercredi 26 octobre 2022 au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l’Etat, son Excellence, Monsieur Macky SALL.

A l’entame de sa communication, le Président de la République a évoqué la nécessité d’intensifier la relance de l’économie nationale par la mise en œuvre optimale de la nouvelle Stratégie de Développement du Secteur privé, dont le contenu doit faire l’objet d’un large partage, sous la supervision du Premier Ministre, avant sa validation d’ici la fin de l’année 2022.

Le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement de renforcer (i) le dispositif incitatif d’amélioration de l’environnement des affaires pour mobiliser davantage des investissements directs étrangers (IDE) ; (ii) le Conseil Présidentiel de l’Investissement (CPI) sous un nouveau format ; et de finaliser le projet de Code des Investissements.

A cet effet, le Président de la République a souligné la place primordiale à accorder au Contenu local, au niveau des secteurs pétrolier, gazier et minier dans la stratégie de développement du Secteur privé ; et à la valorisation de la commande publique comme instrument de soutien aux entreprises.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat a invité le Premier Ministre et les Ministres en charge des Finances, de l’Economie et des PME à consolider des relations soutenues entre l’Etat et le secteur privé national dans l’esprit du Plan Sénégal Emergent et de son prochain Plan d’actions prioritaires en formulation, et aussi à bâtir une politique dynamique de financement innovant de l’économie par (i) le dialogue rénové avec l’écosystème bancaire national et ; (ii) la consolidation opérationnelle, la mutualisation des actions du Fonds de Garantie des Investissements prioritaires (FONGIP), des « banques publiques » (Banque de l’Habitat du Sénégal (BHS), La Banque Agricole (LBA) et la Banque nationale de Développement Economique (BNDE), et des doctrines d’investissement de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et du Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS).

Abordant l’accélération de l’exécution des projets à fort impact économique et social, le Président de la République a rappelé le caractère prioritaire de l’équité sociale et territoriale dans la mise en œuvre des politiques publiques.

A cet effet, le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre de faire prendre toutes les mesures requises en vue d’accélérer l’exécution des différents projets socioéconomiques (électrification rurale, hydraulique rurale, réalisation de pistes de désenclavement, d’écoles, d’infrastructures sanitaires et sportives…), déjà lancés à travers, notamment, les programmes de développement territorial (PUDC, PUMA, PROMOVILLES, PACASEN, PNDL).

En outre, le Président de la République a souligné l’urgence de réaliser les accès universels aux échéances indiquées, et de maitriser, dans une dynamique d’optimisation des coûts et financements associés, le déploiement territorial des infrastructures identifiées et projetées, en tenant compte de la nécessité d’intégrer dans la gouvernance des programmes et projets, l’audit qualité des travaux et ouvrages, afin de garantir leur pérennité et l’efficacité de la dépense publique.

Pour clore ce sujet, le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre de procéder à une revue mensuelle, avec les ministres et les entités impliqués, de l’état d’exécution des projets d’infrastructures socioéconomiques de base, dans les localités prioritaires ciblées, en relation avec les autorités territoriales et les partenaires concernés.S’agissant du climat social et de la gestion et du suivi des affaires intérieures, le Président de la République a évoqué les sujets suivants :
• la stabilité sociale et la nécessité de consultations régulières avec les centrales syndicales en demandant aux ministres de relancer, dans chaque département ministériel, les concertations avec les organisations syndicales, en vue d’asseoir un dialogue social constructif et un suivi régulier des accords signés; En outre, le Chef de l’Etat a invité le Premier Ministre à recevoir régulièrement les partenaires sociaux afin de garantir un pacte social consensuel et durable, dans le cadre de l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages et de la relance de l’économie nationale.
• la préparation de la campagne de commercialisation agricole 2022-2023 en demandant au Premier Ministre de prendre toutes les mesures idoines afin d’assurer, dans l’anticipation, l’application de mesures nécessaires au bon déroulement de la campagne de commercialisation des productions agricoles, avec la fixation rapide des prix au producteur concernant l’arachide. Le Président de la République a également invité les Ministres en charge de l’Agriculture et du Commerce à proposer, dans les meilleurs délais, un schéma adéquat de commercialisation au profit des producteurs et de leurs coopératives, en accordant une attention spéciale à la situation des huileries, en particulier la SONACOS. Au titre de son agenda diplomatique et du suivi de la coopération et des partenariats,
le Chef de l’Etat a félicité le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur pour la bonne tenue de la 8ème édition du Forum International de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique, en présence des Présidents de la République d’Angola et du Cabo Verde. Le Chef de l’Etat a aussi informé le Conseil de sa participation, le mardi 25 octobre, au Forum économique sur l’investissement à Ryad. Dans sa communication, le Premier Ministre a abordé :
• sa participation au salon SEN HABITAT et l’évaluation du projet 100.000
logements
• la clôture des concertations sur la lutte contre la vie chère ;
• le suivi du cadre économique, budgétaire et financier ;
• le monitoring des projets hospitaliers ;
• la tenue de la réunion interministérielle sur le secteur de l’énergie.
A la suite du Premier Ministre, le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la
République a présenté au Conseil, les cinquante (50) directives présidentielles issues
du séminaire gouvernemental tenu le 19 octobre 2022.

AU TITRE DES COMMUNICATION DES MINISTRES
• le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une
communication sur la situation internationale ;
• le Ministre de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire a fait une communication sur le suivi de la campagne agricole 2022/2023 et la situation des exportations des produits horticoles ;
• le Ministre de la Santé et de l’Action sociale a fait une communication sur la situation de la lutte contre les maladies non transmissibles (MNT) au Sénégal et la préparation de l’enquête nationale sur la prévalence des facteurs de risque.

AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES
Le Président de la République a pris les décisions suivantes :
• Monsieur Ousmane GUEYE, Magistrat, est nommé Secrétaire général du Ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et Solidaire, en remplacement de Monsieur Cheikh NDIAYE, appelé à d’autres fonctions.
• Madame Mame Sané NDIAYE, Administrateur civil, est nommée Secrétaire général du Ministère des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des Territoires, en remplacement de Monsieur Etienne Turpin, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.
• Monsieur Souleymane Barka BA, Expert en Sciences de l’Education, est nommé Président du Conseil d’Administration de l’Office des Lacs et Cours d’Eau (OLAC), en remplacement de Monsieur Abdourahmane SOW.
• Monsieur Mouhamadou SENE, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement au Ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et Solidaire en remplacement de Monsieur El Hadji Amadou NDIAYE, appelé à d’autres fonctions.

Fait à Dakar le 26 octobre 2022
Le Ministre du Commerce, de la Consommation
et des Petites et Moyennes entreprises,
Porte-Parole du Gouvernement
Abdou Karim FOFANA

Comments are closed.