Chefferie Léboue : Ibrahima Diagne, un cas de « Grand Serigne » spécial

23 145

Une bonne partie de la collectivité Léboue continue de se poser des questions sur le rôle que joue l’héritier de feu Bassirou Diagne dans la défense des intérêts de leur communauté. 

Impliqué dans plusieurs dossiers pour la plupart liés au foncier, mais les dénouements ne semblent pas donner satisfaction aux requérants.

Au bout du compte, nombreux sont les lébous de Dakar et de la banlieue rurale qui le considèrent comme un « dealer ».

Les populations de Ouakam le soupçonnent d’ailleurs d’être l’artisan de leurs déboires avec la Sicap et la Dscos qui ont récemment déguerpi les occupants des sites 3804 et 3807 à Sacré coeur 3 Vdn extension, avant de les usurper. Ce, malgré une ordonnance qui établit leur droit de propriété.

D’ailleurs, une conférence de presse sera organisée pour bientôt afin d’aviser sur cette affaire qui n’a pas encore révélé tous ses secrets.

Comments are closed.