Casamance : Des tirs aux armes lourdes entendus à Kaour

169

Les populations de la commune de Kaour situé au niveau de la frontière Bissau-guinéenne se sont réveillées ce mardi 26 janvier dans la panique.

En effet, des tirs aux armes lourdes ont tonné vers 7 heures ce matin.

Même si pour l’instant, on ignore ce qui se passe, les populations qui habitent cette partie Sud du Sénégal risquent de s’exiler si la zone rompt avec l’accalmie.

Comments are closed.