Autopsie de Doura Diallo et de son bébé: Le procureur de Kédougou veut aller plus loin

218

L’enquête sur la mort de Doura Diallo, la dame décédée en couches au centre de santé de Kédougou, avance à grands pas. Après l’arrestation et le placement en garde à vue du gynécologue Léon Mbada Faye, de l’anesthésiste Abdoul Aziz Dioum et de l’infirmier Bakary Diabakhaté, le procureur de Kédougou avait ordonné une autopsie sur les dépouilles de la victime et de son bébé.

 

L’examen des corps a été réalisé hier, jeudi, à l’hôpital régional Amath Dansokho par Dr Danfakha. L’expert a conclu à une mort par hémorragie interne, pour Doura Diallo, et un décès par strangulation pour l’enfant.

D’après L’Observateur, qui donne ces informations dans son édition de ce vendredi, le procureur prévoit d’aller plus loin dans sa quête de la vérité.

Il a ordonné, d’après le journal, l’audition d’autres experts comme des gynécologues pour mesurer le niveau de responsabilité de l’équipe médicale dans la mort de Doura Diallo et de son enfant.

La même source informe que les experts en question sont attendus ce vendredi à Kédougou.

Comments are closed.