Audition sous fond de complot: Une importante déclaration de Sonko attendue à 16 heures

32

La réaction de Ousmane Sonko était attendue. Il vient de l’annoncer sur sa page Facebook. Le leader de Pastef, convoqué par le Doyen, ce jeudi, pour l’entendre au fond dans l’affaire Adji Sarr va donner des directives à ses partisans pour cette énième audition. Le leader de Pastef est accusé de «viols suivis de menaces de mort» par la masseuse Adji Sarr.

Le candidat classé troisième avec plus de 15% à l’élection présidentielle de 2019 sera auditionné, demain jeudi 3 novembre. Sa convocation suivie de son arrestation en mars 2021 avait déclenché des violences rarement notées dans l’histoire du pays. Les forces de sécurité sont sur le qui-vive.

Elles sont déployées à partir de ce mercredi et « si le juge ordonne le renvoi en jugement, le leader du parti Pastef pourrait être placé sous mandat de dépôt », affirment certains analystes politiques.

Le maire de Ziguinchor demande-t-il à ses partisans, de ne pas faire de mobilisation lors de son audition ? La question reste posée.

Comments are closed.