Attaques contre le DG du Port : Les jeunes de Dieuppeul-Derklé portent le combat

189

« Le Dg n’a pas le temps d’avancer des arguments de bonne foi face à des obscurantistes de mauvaise foi »Ceux qui seraient tentés de vouer aux gémonies le directeur général du port devraient désormais s’armer jusqu’aux dents pour contenir les représailles des jeunes du parti présidentiel dans la commune de Dieuppeul-Derklé. A l’image de la fille qui a eu le toupet d’attaquer Aboubacar Sédikh Bèye dans un journal de la place, ils promettent l’enfer aux pourfendeurs de leur mentor à la solde de faucons encagoulés qui, selon eux, le combattent pour ses performances administratives et politiques.
La fille qui a osé vilipender le directeur général du port dans un journal de la place s’est attiré les foudres des jeunes de l’alliance pour la république (Apr) de la commune de Dieuppeul, Dérklé. Face à la presse, hier, ils lui ont apporté une cinglante réplique que, Serigne Mbacké, le responsable du collectif qui les regroupe s’est fait le devoir de porter : «Contrairement à ce qu’a soutenu la fille dans le journal , l’Apr de Dieuppeul-Derklé se porte à merveille. Il faut un être un nihiliste de mauvaise foi, une fumiste voire une obscurantiste pour soutenir le contraire Ces attaques ne nous surprennent guère car le dit si bien l’adage « Quand les honneurs s’accumulent, l’animosité s’accentue. La bonne santé du port de Dakar et celle du parti présidentiel dans la commune impulsée par Aboubacar Sédikh Bèye sous la direction éclairée de Monsieur le Président de la République ne peut pas faire que des heureux. C’est ce qui justifie les tentatives machiavéliques de diabolisation par des armes non conventionnelles mais elles sont vouées car on ne saurait nier le soleil en plein jour ». Et le porte-parole du jour de se désoler d’un fait pour le moins intriguant qu’il a mis à nu : « La prostituée politique qui a cru devoir s’attaquer au directeur général du port avec une désinvolture et une gratuité aussi ahurissantes n’habite pas dans la commune. Elle n’a jamais assisté à une réunion de l’Apr de Dieuppeul-Derklé et sa carte d’identité nationale ne lui permet pas de voter à Dieuppeul-Derklé » Et de s’interroger sur ses motivations : « Que nous devons nous faire face à ces oiseaux de mauvais augure passés maitres dans l’art de la critique aisée, de la délation et de la flibusterie ». Pour réponse à son propre questionnement Serigne Mbacké martèle que : « Dans ce pays, une règle bien établie veut que des moins que rien, pour ne pas dire des gens nuisibles à la société, s’attribuent une réputation indue en s’attaquant à plus forts qu’eux. Occupé à contribuer au rayonnement du port et de la commune conformément aux orientations du Président Sall, Aboubacar Sédikh Bèye n’a pas le temps d’avancer des arguments de bonne foi face à des obscurantistes de mauvaise foi. Nous qui sommes épris de sa personne pour sa compétence et les valeurs qu’il incarne n’accepterons que le directeur général Aboubacar Sédikh Bèye soit utilisé comme cobaye pour des aigris travestis en bras armés de politiciens justes bons pour accomplir de sales besognes ». Martèle-t-il non sans mettre en exergue l’apport inestimable du Dg du port dans la bonne marche de la commune au plan social que politique : « Le constat est général pour ne pas dire unanime. Le directeur général du port a fini d’administrer la preuve de son altruisme qui s’est traduit par des actes de haute portée dans les domaines du social, de l’éducation, de la santé et de la religion pour ne citer que ces derniers » Serigne Mbacké

Comments are closed.