Attaque à la machette : Un Asp coupe le bras de sa femme à Kolda, et prend 20 ans de prison

162
La chambre criminelle de Kolda vient de condamner l’Agent de sécurité de proximité (Asp) Bassirou Mballo à 20 ans de réclusion criminelle.

L’accusé, en service à l’Action sociale de Vélingara, avait commis des violences sur sa femme Astou Kandé, 38 ans et mère de 4 enfants, au point de lui sectionner la main.

Le jour des faits survenus dans le courant décembre 2018, Bassirou Mballo avait asséné huits coups de machette à sa femme.

 

Les villageois qui l’avaient secourue, l’avaient trouvée gisant dans une mare de sang, la main gauche sectionnée, le tendon coupé, le ventre écorché, entre autres parties de son corps gravement amoché.

Les faits ont lieu dans la commune de Saré Coly Salé (Vélingara).

Son forfait accompli, l’Asp avait pris la clé des champs en fesant le tour des salles d’hospitalisation du district sanitaire de la localité, croyant que son épouse y était.

Pour échapper à la vigilance des gendarmes qui suivaient ses moindres mouvements depuis son acte odieux, le sanguinaire se faisait passer pour un ivrogne avant d’être ccueilli et conduit dans les locaux de la Brigade de la gendarmerie.

Déféré, il a été inculpé du crime de tentative de meurtre sur sa femme. A l’époque, l’agent chragé de la sécurité de proximité, Bassirou Mballo, soupçonnait son épouse d’entretenir une relation extraconjugale avec un autre homme.

Il lui a reproché ses fréquentations dans la concession voisine où habitait son son supposé amant. C’est ainsi qu’au cours d’une vive altercation avec sa dulcinée, l’Asp s’était emparé d’une machette avant d’asséner plusieurs coups (14) à sa femme au point de lui sectionner le bras.

Devant les magistrats de la Cour, l’accusé a reconnu les faits, déclarant que c’est contre son gré que sa femme fréquentait régulièrement la concession de ses ennemis où habite son amant. A la barre de la chambre criminelle de Kolda, l’accusé a reconnu les faits.

Et le procureur de la République a requis la réclusion criminelle à perpétuité contre l’Asp. L’accusé qui a bénéficié de la clémence des juges, a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

Comments are closed.