Aliou Sané – Y’en a marre: « Ceux qui soutiennent le 3è mandat sont des traîtres »

35

Le coordonnateur du mouvement Y en a marre, Aliou Sané a profité du sit-in des journalistes et techniciens des médias pour tirer à boulets rouges sur  les souteneurs de Macky Sall pour une éventuelle 3e candidature. C’était dans le cadre d’une manifestation de solidarité envers le confrère Pape Alé Niang, embastillé pour avoir publié une information estampillée « secret défense ».

 

Selon Aliou Sané, « le président Macky Sall n’est pas bien informé de la position des Sénégalais sur le 3e mandat. Surtout ses proches qui l’auraient poussé à demander aux militants d’occuper le terrain pour la vente des cartes ». Mais le coordonnateur du mouvement Y’en a marre  a lancé un avertissement en direction des gens qui murmurent à l’oreille du chef de l’Etat.

« Tous ceux qui sont mobilisés avec Macky Sall contre la troisième candidature d’Abdoulaye Wade, ce sont les mêmes qui, aujourd’hui, sont autour de Macky Sall et qui sont en train de théoriser cette troisième candidature. Macky Sall, nous l’écoutons, et tout le peuple aussi l’écoute » se désole-t-il.

Des gens qui, selon Aliou Sané « peuvent être considérés comme des traîtres, des fossoyeurs de la démocratie et de la République, de la cohésion nationale et de la stabilité du pays. Et il faut tous les identifier ».

Pour la petite genèse, le mouvement Y’en a marre est né à la veille de la présidentielle de 2012 avec la troisième candidature déclarée du président Abdoulaye Wade, validée par le Conseil constitutionnel. Aux côtés du M23, de la RADDHO, de l’opposition d’alors et d’autres associations de la société civile, le combat contre le troisième mandat présidentiel avait été victorieusement mené pour stopper le projet du quart bloquant.

Aujourd’hui que l’histoire semble se répéter, Y’en a marre s’est mis en ordre de bataille et compte se dresser comme en 2012, contre tout projet anti constitutionnel du président Macky Sall, allant dans le sens de se maintenir au pouvoir au-delà de 2024.

Comments are closed.