Affaire Sonko et risques d’instabilité: Un mandat de dépôt, lourd de danger pour le Sénégal

11 167

La couleur a été annoncée au cours de la  journée mouvementée du 8 février dernier, lorsque la police a pointé le nez chez le leader du parti Pastef à la cité Keur Gorgui. Déterminés à protéger leur mentor contre toute tentative d’élimination du champ politique, les militants Patriotes ont décidé de faire face au prix de leurs vies.

Les balles tirées sur la foule, l’odeur du gaz lacrymogène, les jets d’eau chaude depuis la fourgonnette de police et même les arrestations tout azimut, n’ont pu fléchir les manifestants pro-Sonko.

Lesquels se sont battus contre les forces de l’ordre à Dakar, à Bignona, à Louga et dans la diaspora. Notamment en France et ailleurs dans le monde.

Au regard de la nouvelle procédure utilisée dans le cadre de l’instruction du dossier, les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie ont cédé la place au juge d’instruction pour l’audition d’Ousmane Sonko.

Suffisant pour que l’opinion établisse la délivrance d’office d’un mandat de dépôt contre ce redoutable opposant du régime du président Macky Sall.

 

Comments are closed.