Affaire Adji Sarr: Gakou outré par la procédure enclenchée contre Sonko

97

Le chef de file de Pastef est convoqué ce jeudi 3 novembre par le doyen des juges. Une convocation qui entre dans le cadre de l’instruction du dossier de « viols » opposant Ousmane Sonko à la masseuse Adji Sarr.

Mais le leader du Grand Parti, Malick Gakou parle d’accusations complotistes.

« Je suis foncièrement contre la procédure enclenchée contre le Président Ousmane Sonko dans cette affaire dite « Adji Sarr  » et lui réaffirme mon soutien sans réserve » a réagi Malick Gakou.

Ajoutant que « j’ai l’intime conviction que quand le droit sera dit, il va totalement être blanchi par la justice face aux accusations complotistes ».

 

Comments are closed.