Abdoul Mbaye sur l’nnulation de la dette africaine: “Il faut qu’on cesse de s’endetter tous azimuts”.

106

“Il faut qu’on cesse de s’endetter tous azimuts et il faut cesser aussi de dire : «on a encore de la marge, on peut s’endetter, il n’y a pas de problème». C’est le discours de Macky Sall, il y’a peu, selon l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye.

Annulation de la dette…

D’après Abdoul Mbaye, on a constaté qu’on s’est trop endettés et on demande l’annulation de la dette. Ça ne marche pas comme çà parce que la dette, c’est également un marché. Parce qu’en cas d’annulation, le marché le reçoit comme le constat d’une incapacité à respecter ses engagements. Donc, quand vous avez été incapable de respecter vos engagements, le marché en tient compte.

Trouver les prêteurs…

“Votre nouvel endettement devient beaucoup plus difficile parce qu’il faut trouver les prêteurs mais aussi parce qu’il coûte beaucoup plus cher. Vous finirez toujours par payer quelque part le prix de l’annulation de votre dette”, déclare M. Mbaye sur Sud Quotidien.

Solution…

Pour lui, la vraie solution, c’est de s’endetter d’une manière raisonnable et de ne pas avoir à dire à chaque fois : «il me reste de la marge parce que je n’ai pas encore atteint le mur» jusqu’à ce que la Covid-19 arrive, crée des besoins budgétaires nouveaux, et vous êtes incapables à ce moment de faire face à ces questions de sauvetage de votre économie, encore moins de relance de cette même économie.

 

Senego.com

Comments are closed.